Supprimer static.icmapp.com fenêtres publicitaires intempestives

Static.icmapp.com est un programmes parasites qui modifie les paramètres de vos navigateurs WEB ( Internet explorer, Google Chrome, Firefox etc.. ).

static.icmapp

static.icmapp.com

 

static.icmapp.com : Quel risque pour votre ordinateur ?

Des informaticiens spécialisés sur les programmes malveillants classent static.icmapp.com parmi les pirates de navigateur, car celui-ci redirige l’utilisateur vers des sites publicitaires partenaires de son choix. Le but se trouvant être de vous affilier à un service en augmentant artificiellement les visites d’un moteur de recherche vers des sites complices et de gagner ainsi de l’argent.

Les fenêtres indésirables qui apparaissent dans le navigateur ce présente comme de la publicité indésirable pour l’utilisateur. Lorsque vous cliquez sur le bouton recherche vous êtes obligé d’utiliser son service d’accès redirigé.

Vos navigateurs sont modifiés par static.icmapp.com, c’est pour cela que vous recevez des publicités ou êtes redirigé vers des sites Web suspects. Nous vous recommandons fortement de supprimer static.icmapp.com de façon à le remplacer par la page d’accueil et le moteur de recherche de votre choix. Si vous procédez à la suppression de static.icmapp.com, il vous faudra supprimer les autres malwares associés à ce piratage de navigateur Web.

Cette application indésirable est proposé dans l’installation d’autres programmes parasites comme sponsoring. Le site de téléchargement Softonic propose la barre d’outils indésirable static.icmapp.com. Softonic et 01net sont des sites de téléchargement à esquiver, ces derniers proposent des programmes parasites à installer sur votre poste informatique et gagnent de l’argent à chaque installation réussie.

static.icmapp.com n’est pas un site web légitime, les redirections du navigateur vers ce site est une indication claire que votre poste informatique PC est infecté avec un pirate de navigateur. Il ce peut également que ce programme indésirable est propagé d’autres infections sur votre PC.

Attention aux fausses désinfection de static.icmapp.com

Lorsque vous effectuez une recherche sur Google pour des informations sur la barre d’outil static.icmapp.com, de faux sites internet et blogs de sécurités sont visibles. Les faux sites et blogs, sont des sites qui proposent des solutions de désinfection en proposant un fix à télécharger pour effectuer la désinfection. Ce fix s’avère représenter un logiciel anti-spyware comme Spyhunter ou bien Spyware Doctor.

Ses logiciels sont payants pour la désinfection. Ces faux sites blogs gagnent aussi de l’argent à chaque installation ou vente réussie. DIP Informatique vous conseille plus que vivement de les désinstaller.

N’hésitez pas à nous contacter, notre entreprise est spécialisé dans le dépannage informatique à domicile, un technicien professionnel effectuera un nettoyage complet de votre ordinateur PC.

Pour plus d’informations :

  • Bureau : 09.52.35.68.31
  • Portable : 06.14.37.28.25

 

Les ventes de PC en chute libre

PC

Toujours pas d’embellie dans le monde économique de l’ordinateur personnel, qui enregistre sa plus forte baisse annuelle. Si les choses continuent, cette industrie pourrait revenir à son niveau record. Le marché du Personnel Computer continue à se contracter. les ventes 2013 comparé à 2012 auront chuté de 10,2% alors que les analystes s’attendaient à une baisse un peu moins prononcée, de l’ordre de 9,6%. Au total, environ 315 millions d’unités auront été livrées cette année alors que l’intérêt pour les tablettes s’est encore accru à autour de 49% sur la même période, celui réservé aux ordinateurs, fixes et portables, continuera à décliner en 2014 puis à se stabiliser dans les années à venir, soit le niveau des ventes de l’année record. Ce qui explique comme par exemple ce désintérêt est le manque de raison de remplacer une ancienne machine, souligne l’analyste.

Si les PC continuent d’être davantage utilisés chaque jour plus que les smartphones ou que les tablettes, en nombre d’heures cumulées, les usages s’inscrivent néanmoins sur le déclin. En dépit des efforts des industriels pour relancer l’intérêt pour les PC, ces-derniers ne parviennent pas à se distinguer sur des tâches courantes comme la lecture des e-mails ou des réseaux sociaux. En conséquence, ils finissent par être moins utilisés, cela augmente leur durée de vie et diminue la fréquence de leur renouvellement.

Les tout en un ne relanceront pas l’ordinateur. Pourtant, des initiatives comme les tablettes deux-en-un offrant à détacher le clavier pour profiter tantôt une tablette, tantôt un ordinateur portable, devraient dynamiser légèrement les ventes. Depuis fin 2010, le volume de tablettes Windows a triplé, et devrait être décuplé d’ici les trois prochaines années, attestant d’une accélération des ventes. Reste à savoir si ces machines, hybrides par nature, doivent être rangées dans la catégorie des tablettes ou des PC. Même en les comptant dans la maisonnée des ordinateurs, ces appareils ne représentent que 1% du marché, et 10% dans le meilleur des cas. L’espoir ne semble pas plus venir des marchés émergents, dont les besoins d’équipement supposés auraient pu laisser croire que les ventes se portaient bien. Cette année, les ventes de PC dans ces zones ont chuté à 11,2% comparé à l’année précédente. La chute est plus forte encore que sur les marchés matures, en recul de 8,5%. Sur du plus long terme, l’institut envisage que les lieux émergents renouent avec l’exigence, et participent à relancer l’industrie.

Supprimer Delta Search ou Delta-search.com

Delta Search est un programmes parasites sous forme de barre d’outils qui modifie les paramètres de vos navigateurs WEB (Internet explorer, Google Chrome, Firefox etc..).

1delta-search

Delta Search

Delta search : Quel risque pour votre ordinateur ?

Des informaticiens spécialisés sur les programmes malveillants classent Delta search parmi les pirates de navigateur, car celui-ci redirige l’utilisateur vers des sites publicitaires partenaires de son choix. Le but se trouvant être de vous affilier à un service en augmentant artificiellement les visites d’un moteur de recherche vers des sites complices et de gagner ainsi de l’argent.

La barre d’outils qui apparaît dans le navigateur ce présente comme un moteur de recherche lambda. Lorsque vous cliquez sur le bouton recherche vous êtes obligé d’utiliser son service d’accès redirigé.

Vos navigateurs sont modifiés par la barre d’outils Delta Search, c’est pour cela que vous recevez des publicités ou êtes redirigé vers des sites Web suspects. Nous vous recommandons fortement de supprimer Delta Search de façon à remplacer www.1Delta-search.com par la page d’accueil et le moteur de recherche de votre choix. Si vous procédez à la suppression de Delta Search, il vous faudra supprimer les autres malwares associés à cette barre d’outils.

Cette application indésirable est proposé dans l’installation d’autres programmes comme sponsoring. Le site de téléchargement Softonic propose la barre d’outils indésirable Delta Search. Softonic et 01net sont des sites de téléchargement à esquiver, ces derniers proposent des programmes parasites à installer sur votre poste informatique et gagnent de l’argent à chaque installation réussie.

Delta search n’est pas un site web légitime, les redirections du navigateur vers ce site est une indication claire que votre poste informatique PC est infecté avec un pirate de navigateur. Il ce peut également que ce programme indésirable est propagé d’autres infections sur votre PC.

Attention aux fausses désinfection de Delta Search

Lorsque vous effectuez une recherche sur Google pour des informations sur la barre d’outil Delta Search, de faux sites internet et blogs de sécurités sont visibles. Les faux sites et blogs, sont des sites qui proposent des solutions de désinfection en proposant un fix à télécharger pour effectuer la désinfection. Ce fix s’avère représenter un logiciel anti-spyware comme Spyhunter ou bien Spyware Doctor.

Ses logiciels sont payants pour la désinfection. Ces faux sites blogs gagnent aussi de l’argent à chaque installation ou vente réussie. DIP Informatique vous conseille plus que vivement de les désinstaller.

N’hésitez pas à nous contacter, notre entreprise est spécialisé dans le dépannage informatique à domicile, un technicien professionnel effectuera un nettoyage complet de votre ordinateur PC.

Pour plus d’informations :

  • Bureau : 09.52.35.68.31
  • Portable : 06.14.37.28.25

 

Récupération des données d’un disque dur interne ou externe HS

recuperer donnees disque dur hs

Récupération de données disque dur HS

La récupération de données, en cas de perte ou de corruption de fichier, peut vous épargner un certain préjudice. DIP Informatique vous propose des prestations et solutions de récupération de données perdues logiciels pour tout type de perte de données et tous les supports de stockage, que vous ayez un ordinateur PC fixe ou portable.

Récupération des données d’un disque dur HS

La perte de données peut avoir deux origines:

La défaillance du support ou périphérique, le support ou périphérique physique ne fonctionne plus en raison d’une défaillance interne logiciel ou matériel.

Des données ou fichiers manquants provenant d’une erreur humaine ou une altération des données empêchant d’accéder à celle-ci. Le périphérique de stockage fonctionne, mais les données sont inaccessibles.

DIP Informatique compte des techniciens qualifiés pour traiter la récupération de données perdues. Si vous ignorez la cause de la perte, pas d’inquiétude, nos experts diagnostiqueront le problème, récupéreront vos données et vous les restitueront pour les pannes « logiciels ».

En ce qui concerne les pannes matérielles, nous n’intervenons pas car une panne matérielle survient lorsqu’un composant physique est la cause de la perte de données. Cela alors dû à un événement extérieur, comme qu’une chute de l’ordinateur ou encore un incendie qui viendrait abîmer l’ordinateur. il est aussi possible qu’il s’agisse d’une défaillance d’un composant interne au disque dur, un circuit électronique qui grille ou une soudure mal effectuée, par exemple.

Une panne matérielle est très difficile à régler par soi-même. Lorsqu’on celle-ci a été identifié comme une panne « matérielle » , il est en général recommandé de solliciter à un professionnel de la récupération de données le plus rapidement possible. Essayer de réparer un disque dur défaillant, si on n’est pas très bien équipé, peut en général consommer un fruit inverse à celui recherché. Il est en effet simple d’empirer l’état d’un disque dur en le manipulant de manière excessive et ainsi d’abaisser les chances qu’un spécialiste puisse récupérer les données.

Vous pouvez consulter le très bon article sur la récupération des données en image suite à une panne matériel.

Infection 6 fois supérieur à Windows 8 pour Windows XP

windows xp infecte

Windows XP est infecté 6 fois plus que Windows 8

Lors d’une conférence, Microsoft a indiqué que Windows XP avait en réalité six fois plus de chance d’être infecté par un malware que Windows 8.

L’échéance approche, le 4 avril prochain, soit dans moins de 6 mois, Microsoft va arrêter le support de Windows XP. Problème : selon les statistiques mondiales de NetMarketShare, Windows XP détiendrait encore pas moins de 31% de parts de marché sur le segment des Operating Système de type PC de bureau. Les chiffres ont cependant commencé à baisser plus vite cet été. Microsoft propose des arguments pour motiver les migrations. Ainsi, durant d’une récente conférence, Mike Reavey, cadre en charge du Microsoft Trustworthy Computing, a été fier d’annoncer que les anciens OS de Microsoft étaient en réalité plus infectés que les nouveaux, d’après ses chiffres, le taux d’infection serait donc six fois plus élevé pour Windows XP que pour Windows 8. Il se peut également que les utilisateurs de Windows XP ne soient pas ceux qui mettent le plus à jour leurs logiciels, et soient donc plus vulnérables que les autres, mais cela, Microsoft ne la pas affirmé. L’éditeur rappelle cependant que plus d’un milliard de machines connectées à Internet tournent toujours sous Windows XP. Il suffirait qu’un faible pourcentage qui soit toujours connecté l’été prochain pour que les pirates s’en donnent à cœur joie et fassent un véritable carnage…

Fin du support pour Windows XP prévu le 8 Avril 2014

Fin de support pour Windows XP

Suite aux interventions des techniciens de DIP Informatique, nous informons notre clientèle sur la fin programmé du support de Windows XP.

Le 8 avril 2014, Microsoft mettra fin au support technique de Windows XP. La firme de Redmond alerte les entreprises et particuliers sur les risques de sécurité liés à l’utilisation de l’OS au-delà de cette date fatidique, alors que l’OS est encore très populaire. 37% de parts de marché à 8 mois de la fin de son cycle d’exploitation, Windows XP est à chaque fois avec Windows 7, l’OS le plus utilisé dans le secteur. 12 ans de service, » l’ancêtre « continue de prospérer, alors que Windows 8, victime du ralentissement des ventes de PC et d’une ergonomie qui peine à convaincre, est à la traîne.

La tendance devrait mécaniquement s’inverser avec la fin du support technique de XP, fixée au 8 avril 2014. Depuis un grand nombre de mois, Microsoft muscle son discours en vue d’inciter les utilisateurs à migrer vers une version plus récente de Windows, comme l’illustre une mise en garde publiée sur son site officiel. Une longueur d’avance pour les cybercriminels, celle-ci détaille les risques liés à l’indisponibilité de patches de sécurité à la fin du support technique de XP. Dans la mesure où plus aucune mise à jour de sécurité ne sera disponible pour Windows XP, aucune méthode pour pallier les futures failles de sécurité.

Autrement dit, les attaquants disposeront toujours d’une longueur d’avance en vue d’exploiter les vulnérabilités de Windows XP, Pour compromettre le système et effectuer le code de leur choix. La fin de XP, meilleur argument commercial pour promouvoir Windows 8 ?

Correctifs pour Microsoft Windows et Internet Explorer

Patch Microsoft

Patch Microsoft

Les plus récentes mises à jour annoncées par Microsoft viennent corriger des bugs dans Windows et Internet Explorer mais pas la faille zero-day découverte dans Office. Le 12 novembre, Microsoft à ajouté huit correctifs pour Windows et Internet Explorer, qui combleront des bugs dans sa suite Office. Certains bugs mais pas la faille zero-day découverte cette semaine qui continue de faire Windows, Office et la plate-forme de communication Lync. « Ce pack de patchs ne comprendra pas de mise à jour en vue du problème décrit dans la l’alerte 2896666 » a traditionnel sur son blog Dustin Childs, un porte-parole du Security Response Center de Microsoft( MSRC ) . Sur les huit reléguées à jour annoncées, trois ont été jugées «critiques» par Microsoft , tandis que les 5 autres ont été classées comme « importants», le niveau du système de notation en quatre étapes de l’éditeur.

La mise à jour critique qui doit être appliquée dès que possible est celle qui vise toutes les versions d’Internet Explorer ( IE ), de la vieille IE6  qui sera abandonnée en avril prochain avec la fin du support de Windows XP à la nouvelle IE11 sur Windows 8.1, a déclaré hier un spécialiste en sécurité. Mise à jour urgente en vue de IE. Dans une interview de confrère Gregg Keizer d’IDG NS, Andrew Storms, directeur des développements chez CloudPassage à San Francisco, a donc pointé que Microsoft a patché IE chaque mois de cette année, et, comme l’éditeur le fait habituellement, a recommandé aux utilisateurs de déployer en premier la mise à jour du navigateur.

Internet Explorer est souvent en tête de liste des correctifs en raison de son usage très répandu, près de 6 ordinateurs personnels sur 10 sont utilisés avec le navigateur de Microsoft en octobre dernier et parce que des vulnérabilités critiques puissent généralement être exploitées par des attaque , celles qui sont déclenchées lorsque l’utilisateur charge un web malveillant ou compromis.

Microsoft n’a pas indiqué si IE11 sur Windows 7 était en outre affecté avec le bulletin 1 même si l’entreprise vient juste de soumettre son navigateur pour cet OS. Andrew Storms suppose que ce n’est pas un simple oubli, mais que Microsoft a bien intégré le correctif dans le code final d’IE11 avant expédition. La paire de mises à jour critiques restantes viennent patcher les versions toujours supportées de Windows , y compris le bientôt retraité Windows XP et le plus récent Windows 8.1.

Microsoft ne livre pas plus ou moins d’informations, comme d’habitude, il n’y avait pas assez d’informations sur les bulletins 2 et 3. « Je doute profondément que les lignes de code incriminées dans Windows XP ou Server 2003 se trouvent dans Windows 8 », a déclaré M. Storms , lorsque notre confrère lui a demandé si les reléguées à jour de haut en bas en vue de Windows signifiaient que Microsoft a traîné au cours 12 ans les même lignes de code dans son système d’exploitation. «Le code a été réécrit au fil des ans, mais la même fonctionnalité est toujours là, et cela reste là que sera la faille ».Deux reléguées à jour pour Office sont en outre programmées en vue de la semaine prochaine .

Les bulletins 4 et 7 viennent donc patcher Office et Outlook.Le bulletin 4 affectera chaque édition de Microsoft Office, y compris Office 2003 , qui sera envoyé à la retraite avec Windows XP , le 8 Avril 2014; Office 2007 , Office 2010 , et le dernier Office 2013 et son rejeton spécifique pour tablette ARM, Office 2013 RT sont de surcroît concernés. Office 2013 a été patché à trois reprises depuis ses débuts au janvier dernier.

Piratage informatique : Le développeur du cheval de troie Loverspy recherché par le FBI

cheval

Cheval de troie

Plusieurs pirates sont dorénavant activement recherchés par les autorités américaines. Le FBI reproche à l’un d’entre eux, Carlos Enrique Perez-Melara, d’avoir comme par exemple songé à développer un cheval de Troie baptisé Loverspy. Ce malware avait été notamment efficace en 2005.

Le cheval de Troie du nom de Loverspy avait fait plusieurs dégâts en vue de les individus qui n’étaient à l’époque pas assez vigilantes s’agissant des messages électroniques reçus. Le malware proposait de télécharger une carte de vœux prétendante trouver des amants infidèles. Une fois installé, le programme se révélait notamment curieux puisqu’il était en mesure de collecter des suites de termes tapés sur un clavier, des adresses mail, des échanges depuis des messageries instantanées ou encore des vidéos enregistrées depuis des webcams.

Loverspy avait donc été plutôt actif vu que certains internautes candides avaient téléchargé le dispositif. Désormais, le créateur du cheval de Troie, Carlos Enrique Perez-Melara est activement recherché par les autorités américaines. Il entre de plus dans le listing des cybercriminels les plus recherchés quand bien même jusqu’à présent, le FBI n’est pas apparu à mettre la main sur lui. c’est pourquoi le bureau fédéral donne une prime de 50 000 dollars à celui qui pourrait conduire à son arrestation. A ce jour, 10 personnes entrant dans la catégorie des cybercriminels sont activement recherchées via le FBI. On découvre comme par exemple dans cette liste des gens telles qu’Alexei Bela, accusé d’avoir visité les réseaux de sociétés américaines majeures ou encore d’autres réseaux de pirates connus en vue de consommer escroqué plusieurs individus dans une multitude de pays.

Supprimer Antivirus Security Pro

Le logiciel Antivirus Security Pro est un programme Antivirus frauduleux qui affiche des alertes d’infection fausses pour intimider l’utilisateur d’ordinateur, il est issu d’une famille de logiciels malveillants appelés WinWebSec.

antivirus security pro

Antivirus Security Pro

Ce programme est un logiciel malveillant qui est conçu pour extorquer de l’argent aux utilisateurs qui ne connaissent pas de telles escroqueries, son but principal est de tromper les utilisateurs de PC avec des alertes de sécurité fausses. D’abord, la Sécurité d’antivirus security pro peut avoir l’air légitime mais ce n’est pas le cas. Il est juste conçu pour avoir l’air légitime et aucune fonction de programme d’antivirus n’est présente. On montre juste ces caractéristiques pour gagner la confiance des utilisateurs.

AntivirusSecurityPro

Comme tous autres programmes de logiciel malveillant, ce faux logiciel s’étend via les trojan qui infectent votre ordinateur quand vous surfez sur internet. La visite de sites Web malveillants est la raison majeure derrière la diffusion de Antivirus security pro. N’hésitez pas à nous contacter pour un dépannage informatique à domicile, le technicien effectuera un nettoyage complet de votre ordinateur.

Nouveauté Google + Photos et Hangouts

google-hangout

Google Plus

 

Google Plus annonce le développement d’une série de mises à jour pour ses services Google Hangouts et Photos. L’application de messagerie instantanée Hangouts est en mesure de s’interfacer via le module SMS sur Android.

Depuis une seule application il sera donc possible d’envoyer un message, une photo, un SMS ou de réaliser une communication audio/vidéo. Google ajoute que l’utilisateur peut à présent envoyer une carte indiquant de façon visuelle sa position géographique et recevoir des GIF animés. Notons de ce fait qu’il est plus facile de planifier des sessions vidéo Hangouts On Air. La vidéo est à présent en plein écran sur l’ensemble des appareils et se voit légèrement optimisée avec un ajustement automatique de la luminosité captée par la caméra frontale. Google introduit de surcroît quelques nouveautés en vue de la gestion des photos. il faut dire que chaque semaine, 1,cinq milliard de clichés seraient chargés sur les serveurs du réseau.

Google Photos annonce l’arrivée prochaine d’un mécanisme de sauvegarde automatique des photos en forte qualité sur iOS, Google annonce manger implémenté une technologie de reconnaissance d’objets. En théorie il suffira donc à l’internaute de taper plusieurs  présents sur une photo pour retrouver d’emblée ce cliché. Les fonctionnalités d’améliorations automatiques proposées sur les photos reléguées en ligne sont à présent proposées en vue de les vidéos tandis que SnapSeed se dote d’un mode HDR.

Par ailleurs, à l’instar des applications de Nokia, Google introduit deux alternatives associées à un mode de prise en rafale avec la faculté de retracer une action ou de gommer un élément présent sur un cliché. Le réseau Google disposerait de 540 millions d’utilisateurs dont 300 millions très actifs sur le flux des reléguées à jour.